Un mari émotionnellement intelligent est l’aspect clé d’un mariage durable

de | 17 mai 2017

Un mari émotionnellement intelligent est l’aspect clé d’un mariage durable

Dans le cadre d’une étude à long terme portant sur 130 couples de jeunes mariés, le Dr John Gottman a découvert que les hommes qui laissent leurs femmes les influencer ont des mariages plus heureux et sont moins susceptibles de divorcer.

Cette principale compétence ne se limite pas aux couples hétéros. Elle est aussi essentielle dans les relations homos, mais cette recherche montre que les couples de gais et de lesbiennes sont nettement meilleurs que les couples hétéros. Consultez l’étude effectuée sur 12 ans pour en savoir plus à ce sujet.

Je vous présente l’histoire de Lorraine et Steven. Steven estime qu’un partenariat égalitaire est la clé d’un mariage heureux et durable, ses actions s’expriment différemment.

Steven: « Mes potes et moi allons pêcher. Nous allons prendre la route plus tard dans la journée. » Lorraine: « Mais mes copines viennent nous voir vendredi et j’ai besoin qu’on m’aide à nettoyer la maison ce soir. Nous en avions parlé. Comment as-tu pu oublier ça? Peux-tu partir plutôt demain matin?

Steven: « Et toi alors, comment as-tu pu oublier ma virée entre potes? Je ne peux pas changer mon heure de départ. Nous partons dans quelques heures. »

La furie de Lorraine atteint des sommets. Elle lui dit qu’il est « égoïste » et met la cuisine sans dessus dessous.

Se sentant débordé, Steven se sert un verre de whisky et met du football à la télé.

Quand Lorraine retourne dans la pièce pour en parler, il lui donne des réponses évasives. Elle commence à pleurer. Il lui annonce devoir réparer son camion et quitte la pièce.

Des disputes comme ceux-là suscitent des accusations; ce qui rend plus difficile de cerner les raisons sous-jacentes. Ce qui est évident, c’est la réticence de Steven à accepter l’influence de Lorraine.

Rejeter l’influence

Le mariage peut survivre à des moments de colère, de plaintes ou de critiques. Il le peut. Mais les couples se mettent dans le pétrin lorsqu’ils concordent la négativité avec de la négativité au lieu d’effectuer des réparations afin d’atténuer les conflits.

Le Dr Gottman explique dans son livre « Les couples heureux ont leurs secrets: les sept lois de la réussite » que 65% des hommes font accroître la négativité lors d’une dispute.

Cliquez sur l’image pour voir le livre :

La réponse de Steven prouve qu’il n’entend pas la plainte de Lorraine. Au lieu de cela, il répond avec une attitude défensive et renvoie une plainte: pourquoi ne s’est-elle pas souvenue de ses projets?

Les quatre cavaliers de l’apocalypse – la critique, la défensive, le mépris, et la dérobade – indiquent clairement qu’un homme résiste à l’influence de sa femme. * Ces 4 comportements destructeurs sont aussi à l’oeuvre dans les entreprises, à l’origine de la dégradation de l’ambiance au travail et de la démotivation des salariés.

Le but de cet article ne consiste pas à rabaisser les hommes. C’est juste « qu’il faut être deux pour faire fonctionner un mariage », et il est tout aussi important pour les femmes de traiter leurs maris avec honneur et respect. Mais les recherches du Dr Gottman indiquent qu’une majorité de femmes – même dans des mariages malheureux – font déjà cela.

Cela ne veut pas dire que les femmes ne se fâchent pas et qu’elles ne se montrent jamais méprisantes à l’égard de leurs maris. Cela signifie simplement qu’elles laissent leurs maris influencer leur prise de décision tout en prenant en compte leurs propres opinions et sentiments. L’analyse des données porte à croire que les hommes ne rendent pas la pareille.

Statistiquement, la recherche du Dr Gottman montre qu’il y a 81% de chance qu’un mariage soit automatiquement au bord de l’implosion lorsqu’un homme ne veut pas partager le pouvoir.

Ce que les hommes peuvent apprendre des femmes

Plusieurs livres nous proposent de découvrir la façon dont les hommes viennent de Mars et que les femmes viennent de Venus. Bien que cela ne soit pas vraiment littéralement le cas, les hommes et les femmes se sentent souvent comme des aliens les uns pour les autres.

Cela commence durant l’enfance. Lorsque les garçons jouent à des jeux, leur préoccupation essentielle consiste à gagner, et n’est pas centrée sur leurs émotions ou sur les autres. Si un garçon se fait mal, il est ignoré. Après tout, « le jeu doit continuer ».

Chez les filles, les sentiments sont souvent une grande priorité. Lorsqu’une fille en larmes dit, « nous ne sommes plus amies », le jeu s’arrête et ne recommence que si les filles font la paix. Dans le livre « Les couples heureux ont leurs secrets: les sept lois de la réussite », le Dr Gottman explique, ‘la vérité est que les jeux de « filles » offrent une meilleure préparation pour le mariage et pour la vie familiale, parce qu’ils se concentrent plus sur les relations.

Il y a beaucoup de femmes qui n’ont pas consciences de ces nuisance sociales, et il y a beaucoup d’hommes très sensibles aux autres. Cependant, la recherche du Dr Gottman à révélé que seulement 35% des hommes étaient émotionnellement intelligents.

Deux routes divergentes

… et j’ai choisi celle axée sur la relation.

Le mari qui manque d’intelligence émotionnelle rejette l’influence de sa femme parce qu’il craint une perte de pouvoir. Et comme il ne veut pas accepter son influence, il sera systématiquement quelqu’un de non-influent.

Le mari émotionnellement intelligent s’intéresse aux émotions de sa femme, car il l’honore et la respecte. Bien que cet homme n’arrivera pas à exprimer ses émotions de la même manière que sa femme, il apprendra à établir un meilleur rapprochement avec elle.

Quand elle a besoin de parler, il mettra la télé en mode silencieux et l’écoutera. Il choisira « nous » plutôt que « moi ». Il sera à l’écoute du monde intérieur de sa femme, et continuera à l’admirer et à lui communiquer le respect qui lui porte. Sa relation, sa vie intime et sa joie globale seront beaucoup plus importantes que pour l’homme qui manque d’intelligence émotionnelle.

Le mari émotionnellement intelligent sera aussi un meilleur père, étant donné qu’il n’a pas peur des sentiments. Il enseignera à ses enfants à respecter leurs émotions et eux-mêmes. Le Dr Gottman appelle cela « le coaching des émotions ».

Comme cet homme est profondément lié à sa femme, elle se tournera vers lui en cas de stress, de bouleversement, et de débordement de joie. Elle ira même le chercher quand elle sera stimulée.

Comment accepter l’influence

Le Dr Gottman soupçonne que les hommes qui résistent à l’influence de leurs femmes le fassent sans même s’en rendre compte. Accepter l’influence de sa conjointe est à la fois un état d’esprit et une compétence que l’on peut développer en lui accordant une attention particulière au quotidien. Cela signifie construire vos cartes d’amour, exprimer votre affection et votre admiration, et accepter les offres à la connectivité.

Et lorsqu’un conflit survient, le plus important consiste à comprendre le point de vue de votre partenaire et d’être disposé à faire un compromis. Faites cela en identifiant vos zones inflexibles tout en cherchant quelque chose sur lequel vous pouvez tous les deux être d’accord.

Par exemple: Steven comprend que Lorraine est stressée par les responsabilités de son entreprise et qu’elle n’arrive pas à gérer le ménage à la maison. Et bien que Steven ne puisse pas retarder son voyage jusqu’au lendemain matin, il peut le repousser à plus tard dans la soirée afin d’aider sa femme à d’abord nettoyer la maison. Peut-être qu’au lieu que Steven passe l’aspirateur et essuie les surfaces dans la maison  (ce qu’il fait généralement), Lorraine pourrait plutôt le faire dans la matinée avant que ses amies arrivent pour laisser Steven  partir un peu plus tôt avec ses copains.

Accepter l’influence de votre partenaire est une excellente stratégie pour gagner plus de respect, de pouvoir et d’influence. Vous voulez avoir un mariage heureux et stable? Engagez vous plus fermement à l’égard de votre partenaire au lieu d’essayer de gagner. Si vous faites cela, votre mariage sera une réussite.

Source mari émotionnellement intelligent :  The Gottman Institute et cliquez sur l’image   

 

Une réflexion au sujet de « Un mari émotionnellement intelligent est l’aspect clé d’un mariage durable »

  1. Auber

    Je suis pas prêt à dire sa — moi sa fait 50 ans le 20 mai 2017 que je suis marié et on passe notre temps à se dire des bêtise — J’ai acheté une bouteille de champagne et elle ne veux même pas en prendre une gorgé – et elle ne veux même pas aller manger au restaurent Je suis un crisse de fou pour en durer sa-.. Je vais le faire seule ..???

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *