Redémarrez votre vie : 20 barrières mentales dont vous devriez vous débarrasser

de | 23 janvier 2016

Redémarrez votre vie : 20 barrières mentales dont vous devriez vous débarrasser

Vous êtes dans une montgolfière imaginaire. Il n’y a que vous et toutes vos affaires dans le panier en osier. Quelque chose s’est mal passé et vous êtes en train de perdre de l’altitude rapidement. Vous toucherez le sol en moins de dix minutes si vous ne trouvez pas une solution rapidement.

La seule solution immédiate est de vous débarrasser de l’excès de poids et de vous débarrasser d’au moins la moitié de vos affaires. C’est ça ou vous vous écraserez d’une minute à l’autre. Vous regardez les choses et hésitez pendant quelques secondes, mais ensuite vous faites ce que vous avez à faire et commencez à jeter les choses que vous avez accumulées pendant la moitié de votre vie, une par une. Le chargement s’allège, la descente ralentit donc vous flottez et reprenez de l’altitude. Vous êtes soulagé au-delà de la compréhension.

Cela arrive à chacun d’entre nous dans des circonstances moins dramatiques. Nous nous attachons à ce que nous avons accumulé au fil des ans. Certaines de ces choses peuvent avoir une valeur pratique. Il y a d’autres choses qui ont une valeur sentimentale au fil du temps. D’autres ne sont que du désordre.

Notre vie mentale subit le même sort. Nous portons beaucoup de choses avec nous dans notre tête avec le temps : notre histoire de vie, des liens affectifs, des croyances ou d’autres choses qui peuvent s’attarder dans notre esprit pendant de nombreuses années.

Certaines d’entre elles sont des idées inutiles qui nous pèsent considérablement. Certaines sont des débris émotionnels des moments difficiles de notre passé. Certaines sont seulement des croyances auxquelles nous sommes attachés sans aucune raison valable apparente. Certaines sont simplement des habitudes et des craintes autodestructrices.

Donc si nous nous retrouvions dans la situation de la montgolfière, de quelles barrières mentales devrions-nous nous débarrasser ? J’en ai sélectionné 20.

En avez-vous d’autres ?

1. Débarrassez-vous de vos attachements : Selon la philosophie bouddhiste, l’attachement est l’une des causes de toutes les souffrances. Je ne peux pas être plus d’accord. Nous nous attachons à toutes sortes de choses, même aux concepts les plus idiots qui sautent aux yeux. Êtes-vous attaché à quelque chose ? À quel point y êtes-vous attaché ? Est-ce que ça vous empêche de faire quelque chose ? Est-ce que ça vous fait souffrir ? Brisez l’illusion. Sachez que l’on peut se détacher de n’importe quel attachement.

2. Débarrassez-vous de la culpabilité : La culpabilité n’a aucune fonction. Réfléchissez à cela : qu’est-ce qui pourrait éventuellement résoudre la culpabilité ? Elle vous condamne à l’auto-mortification et au chagrin.

3. Débarrassez-vous des pensées négatives : Les pensées pessimistes et les attitudes négatives vous enferment dans une aura sombre qui s’immisce dans tout ce que vous faites. C’est une ligne dangereuse à suivre. Sachez que les pensées influencent le monde qui nous entoure.

4. Débarrassez-vous de l’autocritique : Souvent nous sommes notre plus gros poids. Nous nous critiquons avec les meilleures intentions, mais ensuite nous dépassons la limite acceptable. La critique se transforme ensuite en messages paralysants. Lâchez prise et soyez gentil et doux avec vous-même.

5. Débarrassez-vous des préjugés : Les préjugés vous rendent amer et rancunier. Cela restreint vos possibilités de vous connecter de façon significative avec les autres.

6. Débarrassez-vous des pensées compulsives : Continuez-vous à faire quelque chose simplement parce que vous sentez que vous devez le faire sans aucune raison apparente ? Il est temps de réfléchir honnêtement à son utilité et ses effets secondaires.

7. Débarrassez-vous de la nécessité de l’approbation des autres. Nous avons souvent tendance à demander l’approbation des autres. C’est un comportement de recherche d’attention qui menace notre confiance en soi et notre authenticité.

8. Débarrassez-vous de vos croyances limitantes : La plupart de nos limites sont auto-imposées. La vie n’a pas de limites définies. Nos croyances oui. Apprenez à identifier ces croyances qui limitent vos possibilités d’action et débarrassez-vous en.

9. Débarrassez-vous de vos rancunes: Les rancunes sont mauvaises pour votre cœur. Votre santé finira par en souffrir si vous les conservez. La recherche montre la relation entre les maladies du cœur et les émotions comme la colère et la rancune.

barrières-mentales

20 barrières mentales

10. Débarrassez-vous de l’attitude « je le ferai demain » : C’est une tactique dilatoire de votre subconscient saboteur qui essaie de vous empêcher d’accomplir des tâches importantes. Essayez d’en prendre conscience quand vous y pensez et forcez-vous consciemment à faire au moins la première partie. Naturellement, vous pourrez ensuite continuer toute la tâche car la partie la plus difficile n’est que le début.

11. Débarrassez-vous des pensées anxieuses : Celles-ci naissent de notre peur de l’inconnu et de notre incertitude quant à l’avenir. La pensée que quelque chose de désagréable puisse arriver n’est qu’une pensée irréelle créée par nous-mêmes. Demandez-vous : « Cette pensée est-elle fondée sur des preuves réelles ? »

12. Débarrassez-vous des blessures du passé : Une blessure peut mettre un certain temps à guérir. Votre cœur est bloqué car votre esprit continue à planer sur la même pensée. La chose à comprendre est que dans la blessure ce n’est pas la perte qui vous fait souffrir, mais l’idée que vous vous en faites.

13. Débarrassez-vous des mauvais souvenirs : Parfois, nous nous souvenons des choses désagréables qui suscitent des sentiments tristes en nous. Les mauvais souvenirs vous font revivre ces moments tristes dans le présent. Laissez-les où ils sont – dans le passé.

14. Débarrassez-vous des choses inutiles : Nous nous attachons également à toutes sortes de choses. Parfois, nous encombrons notre vie avec des objets inutiles. Débarrassez-vous en et simplifiez votre environnement.

15. Débarrassez-vous des mauvaises fréquentations : S’il y a des gens autour de vous qui ne sont pas sincères, très pessimistes ou dévalorisants, tenez-vous loin d’eux.

16. Débarrassez-vous de l’idée que vous êtes un produit de votre passé : Une erreur très courante est de tomber dans la croyance que nous sommes déterminés par nos expériences passées. Cela limite notre vision sur les possibilités futures car nous sommes convaincus que l’avenir sera identique à notre passé.

17. Arrêtez de vous identifier à votre travail/ fonction : C’est l’un des risques de la vie moderne. Comme les fonctions deviennent de plus en plus spécialisées, nous pensons que cela fait partie de nos fonctions. Cela nous fait perdre de vue notre vraie nature.

18. Débarrassez-vous des habitudes contre-productives : Ce sont les schémas répétitifs d’un comportement qui obstruent ou vous empêchent d’avoir un comportement constructif et productif. Ils peuvent aller de trop regarder la télévision et se suralimenter à des comportements auto-destructeurs comme l’abus de drogues.

19. Arrêtez de prendre les choses trop personnellement : Très souvent, nous sommes perturbés émotionnellement parce que nous interprétons les paroles et les actions des gens d’un point de vue très subjectif. Quand nous prenons les choses trop personnellement, cela nous irrite, nous blesse et nous déçoit. Lorsque vous regardez la vie d’un point de vue plus détaché et objectif, vous restez émotionnellement équilibré et concentré sur vos priorités.

20. Arrêtez la course contre la montre : Le temps est l’une de nos plus grandes sources de stress. Eh bien, pas vraiment le temps, mais notre perception de celui-ci. Parfois, nous sommes asservis par la notion de temps, même dans nos moments de loisirs. Cela a dévoré une grande partie de notre véritable liberté et espace. Apprendre à passer des moments sans prendre constamment conscience du temps peut être libérateur et productif au final.

Source 20 barrières mentales dont vous devriez vous débarrasser :  themindunleashed.org
Traduction:

Claire C.

16 réflexions au sujet de « Redémarrez votre vie : 20 barrières mentales dont vous devriez vous débarrasser »

  1. MaryTDA

    Je trouve très sincèrement ce texte débile …
    Si on se « débarrasse » de tout ça … on est plus un humain .. on est une coquille vide un tas de chair sans caractère en inadéquation avec son âme … , donc autant se suicider …

    Notre présence sur Terre en tant qu’humain, consiste justement à vivre « l’imperfection », à vivre pleinement ses émotions négatives et positives , à vivre pleinement sa « culture et éducation » y compris ses « croyances débiles » …
    Tout cela justement pour expérimenter et apprendre …
    Si vous vous en « débarrassez » vous n’apprendrez rien.

    Le bon terme aurait plutôt été d’écrire « prenez du recul » .
    Plutôt dans l’optique de reculez d’un ou 2 pas pour contempler la peinture qu’est votre vie, et ensuite refaite un ou 2 pas en avant, pour corriger ce qui ne vous plait pas.

    Le but n’est pas de vous « débarrasser » de tout ça, le but est d' »assumer ! dépasser ! transcender ! » tout ça …
    Expérimentez et grandissez jusqu’au jour ou vous serez prêt à lever le voile de l’oubli.

    Répondre
    1. MD55

      Autant se suicider ? C’est cette réflexion qui est clairement débile à mes yeux…
      Je n’argumenterai rien d’autre tellement la réponse me dépasse
      J’ai beaucoup aimé le texte par ailleurs

      Répondre
    2. kathleen

      Peut-être aurait-il mieux de cibler son lectorat. Clairement ça ne s’adresse pas aux trentenaire, parce le coeur de l’existence est encore propre aux gaffes, aux expériences aux chutes sans filet etc. En revanche je vois des gens ds la 50e ou la 60e qui seraient bien contents de trouver cette lecture. À mon avis cela s’adresse à eux. C’est ds ces eaux-là que reprend du recul afin de faire le dernier droit ds l’harmonie. Non? Et j’imagine qu’on se sert de l’effet entonnoir à ce stade. Le facteur temps et qualité sont en 1er plan. Bref c’est pas tout mauvais et c’est lié davantage à ou on est rendus dans la vie…

      Répondre
    3. liaudet

      C’est justement parceque nous ne sommes pas comme ça que nous continuons l’expérience terrestre ! Ce n’est pas le but ultime de notre existence heureusement. D’autres niveaux nous attendent mais en attendant il faut suivre de genre de conseil pour accélérer le processus.

      Répondre
    4. QcJN

      J’apprécie ta réflexions. Je crois juste qu’il n’était pas nécessaire de qualifier le texte de débile ou du ‘autant se suicider’. J’aime bien le texte aussi. Mais je suis d’accord qu’en tant qu’humain nous restons avec des fragilités, peu importe le cheminement que nous ferons. J’aime bien quand les ‘gourous spirituelles’ disent ‘si tu veux savoir où tu en est spirituellement, va passer une fin de semaine avec ta famille, ou autre personnalité qui te déclenche’. Merci pour ton éclaircissement. Merci à Claire C. pour la traduction du texte. Bonne journée!

      Répondre
  2. Tardy Ruiz Anne

    Avant de se débarrasser peut être faudrait il s’aimer comme on est, avec nos défauts et nos imperfections. Se donner de l’amour pour pouvoir aimer les Autres, et puis travailler pour s’améliorer. ….À force de voir nos défauts on ne voit plus que les défauts des Autres. C’est dommage, non ?

    Répondre
  3. Ja

    il me semble opportun de parler des 4 (voire de 5 maintenant) accords toltèques à savoir
    1- que ta parole soit impeccable: réfléchi avant de parler et fais en sorte de ne jamais avoir à blesser quiconque avec tes mots car ils sont aussi puissants et destructeurs que magiques
    2- N’en faites jamais une affaire personnelle: toute énergie que qqun nous envoie est en réalité surtout une énergie qu’elle s’envoie à elle même. Une personne agressive envers vous sera une personne en colère et en violence contre elle-meme.
    3- ne faites jamais de suppositions: pas d’a priori, pas de perte de temps à imaginer ou à prêter des intentions à autrui.
    4- faites toujours de votre mieux- on y arrivera pas à 100% tout le temps donc indulgence et respect de tout ce qu’on a déjà accompli.

    J’apprécie peu le caractère impératif de ce genre de liste. l’ordre est contraignant et comme désagréable. genre si tu ne fais pas ce que je te dis, tu seras malheureux… il ya de bonnes dées pour sur et surtout ( pour ma part) le fait de passer du temps a des choses futiles.. et bon sang on en passe un temps fou à le perdre, bref, Carpe Diem Love is everywhere!

    Répondre
  4. Bedel198825

    Nous sommes dans un monde où l’information paraît une illusion pour certains et une désillusion pour d’autres…tout être n’a point ce pouvoir de se connaître…certes une illusion

    Répondre
  5. BAKAYOKO Adama

    Pour ma part, se détacher de toutes choses, c’est de se porter bien dans sa peau et d’être constamment en bonne santé! je vis cette expérience car je ne tombe presque jamais malade et si je le suis, je sais le pourquoi. Cette liste me fais un plus sur le savoir vivre.

    Répondre
  6. Augis

    Il faut juste se débarrasser de ce qui est anxiogène et garder une ligne de conduite qui nous est propre.
    Faire le tri d accord et se recentrer sur tous les points positifs de notre passé et notre present. S alléger aux niveaux de tout ce qui nous encombrent notre esprit et qui nous ennuis bien sur et prendre un problème à la fois
    Surtout garder la tête froide et toujours voir le bon côté des choses serait le plus appropriés. Ne jamais se lancer dans une situation avant d avoir peser les pour et les contres. Partir tout azimut avec une tete remplie de tourments n est oas du tout la solution à notre vie. Valider tout points par points etre méthodique avec sa propre vie.
    Et surtout avoir un projet de vie me semble approprié pour pouvoir avancer dans la vie
    Nous sommes très convoités et jalouses toutes notre vie et plus facilement enfoncés, qu aides. Il faut s entourer de bonnes personnes, capable de nous aider. Sinon c est aide toi le ciel t aideras! Dès le moment où nous réussissons quelque chose nous sommes souvent descendus par le premier jaloux qui passent. Mais aussi il y a tant de bonnes personnes qui sont la pour nous estimés et nous reconnaître. Car nous avons tous besoin de reconnaissance. Il faut juste se battre un peu au quotidien pour pouvoir réussir sa vie personnelle et professionnelle. Ce qui prime dans notre société c est le manque de bon sens et la stupidité mais cela on doit pouvoir s en détache avec un regard eloigne
    Car on ne peux pas devenir des robots en se débarrassant de tout pour ne pas pouvoir subir la condition humaine.

    Répondre
  7. Julien

    Pour moi les points 1 et 2 sont la définition des psychopates. Pas d’attachement, pas de remord. Je ne veux pas être ça

    Répondre
  8. katy007

    la confiance en soi et l’estime de soi sont la base d’une bonne construction psychique, sauf que l’école fait tout le contraire ! je hais mes profs de maths qui m’ont ignorée parce que je ne comprenais rien et me trouvais toujours de plus en plus nulle….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *