Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument

Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument

de | 13 février 2015

Monsanto

Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument

Monsanto voici les 12 pires produits à éviter absolument

Cette liste de 12 produits de Monsanto a été initialement mise en place par la sensibilisation OGM :

Lorsque vous prenez un instant pour penser à l’histoire du développement des produits de Monsanto, que trouvez-vous? Voici douze produits que Monsanto a mis sur le marché. Voyez si vous pouvez en reconnaître certains …

Produits Monsanto

 

# 1 – La saccharine

Saviez-vous que Monsanto a été créé à cause d’un édulcorant artificiel ? John Francisco Queeny a créé Monsanto Chemical Works, à St. Louis, Missouri, dans le but de produire de la saccharine [1] pour Coca-Cola. Contrairement à ses bons débuts, des  études réalisées au début des années 1970 [2], * dont une étude menée par le National Cancer Institute en 1980[3], ont démontré que la saccharine a provoqué le cancer chez les rats et les souris de laboratoire. [4]

Après la pression croissante des consommateurs, le Calorie Control Counci[5], les fabricants d’édulcorants artificiels et de boissons gazeuses light, ainsi que d’autres études [6] (plusieurs menées par l’industrie des édulcorants) ayant déclaré des failles dans les années 1970, la saccharine a été retirée de la liste des produits cancérogènes du NIH (Instituts Américains de la Santé). Plusieurs lettres de scientifiques ont déconseillé sa radiation [7], le document officiel comprend les termes suivants [8] à ce jour: «bien qu’il soit impossible de conclure avec certitude qu’elle ne représente aucune menace pour la santé humaine, on peut s’attendre de manière raisonnable à ce que la saccharine sodique soit cancérogène pour l’homme dans des conditions d’usage général comme édulcorant artificiel . « (* Lire l’histoire de la Chemical Heritage Foundation de la saccharine [9] ici.)

Produits Monsanto

 

# 2 – Les PCB (polychlorobiphényles)

Au début des années 1920, Monsanto a commencé à élargir sa gamme de produits chimiques avec les PCB pour produire des fluides de refroidissement pour les transformateurs électriques , les condensateurs et les moteurs électriques. Cinquante ans plus tard, les tests de toxicité [10] ont commencé à révéler des effets graves sur la santé [11] chez les rats de laboratoire exposés à ces produits chimiques (PCB).

Après dix ans d’études , la vérité ne peut plus être contenue: la U.S. Environmental Protection Agency (EPA) a publié un rapport [12] citant les PCB comme étant la cause principale des cancers chez les animaux, avec des preuves supplémentaires que ces produits peuvent provoquer le cancer chez les humains. Des études complémentaires indépendantes évaluées par des pairs ont démontré un lien de causalité entre l’exposition aux BPC et le lymphome non hodgkinien, une forme de cancer souvent mortelle.

En 1979, le Congrès des États-Unis a reconnu les PCB comme toxine significative et polluant organique persistant sur l’environnement, et a interdit sa production aux États-Unis. A ce moment là Monsanto avait déjà des usines de fabrication à l’étranger, donc ils n’ont pas entièrement arrêté jusqu’à ce que la Convention de Stockholm sur les polluants organiques persistants interdise les PCB au niveau mondial en 2001.

Et c’est là que la duplicité de Monsanto a été découverte: les notes internes de l’entreprise [13] de 1956 ont refait surface, prouvant ainsi que Monsanto connaissait les dangers des PCB dès le début.

En 2003, Monsanto a versé plus de 600 millions de dollars aux habitants de Anniston, Alabama, qui ont eu de graves problèmes de santé comme des maladies du foie, des troubles neurologiques et le cancer [14] après avoir été exposés aux PCB.

Et pourtant, les dégâts persistent à cause de ces produits : près de 30 ans après l’interdiction des PCB aux États-Unis, ils sont toujours présents dans le sang des femmes enceintes, selon une étude de 2011 [15] réalisée par l’Université de Californie à San Francisco tandis que d’autres études indiquent un lien entre les PCB et l’autisme.

Produits Monsanto

# 3 – Le polystyrène

En 1941, Monsanto a commencé à se concentrer sur les matières plastiques et le polystyrène synthétique, qui est encore largement utilisé dans les emballages alimentaires et qui a été classé 5ème en 1980 sur la liste des produits chimiques de l’EPA  [16] dont la production génère d’énormes déchets.

# 4 – La bombe atomique et les armes nucléaires  Peu de temps après l’acquisition des laboratoires Thomas et Hochwalt, Monsanto a fait de cette division son département central de recherche [17]. Entre 1943 à 1945, ce département a coordonné les efforts de production clés du projet Manhattan [18], y compris la purification du plutonium et l’élaboration dans le cadre du projet de Dayton du Manhattan Project [19], des techniques pour affiner les produits chimiques utilisés comme déclencheurs pour les armes atomiques (une période de l’histoire américaine qui a malheureusement inclus l’accident du travail le plus meurtrier [20]).

Monsanto

# 5 – Le DDT  En 1944, Monsanto est devenu l’un des premiers fabricants de l’insecticide DDT pour lutter contre les moustiques vecteurs du paludisme. Malgré des décennies de propagande Monsanto insistant sur le fait que le DDT était sûr, les véritables effets de la toxicité du DDT ont fini par être confirmés par des recherches à l’extérieur et en 1972, le DDT a été interdit dans tous les États-Unis.

Monsanto

Ce graphique illustre combien de dioxine un Américain consomme en moyenne par jour

# 6 – La dioxine

En 1945, Monsanto a commencé à promouvoir l’utilisation de pesticides chimiques dans l’agriculture avec la fabrication de l’herbicide 2,4,5-T (l’un des précurseurs de l’agent Orange), contenant de la dioxine. Les dioxines sont un groupe de composés structurellement et chimiquement apparentés, que l’on connaît comme l’un des » Douze produits les plus dangereux[21]», ces polluants environnementaux persistants s’accumulent dans la chaîne alimentaire, principalement dans les tissus adipeux des animaux. Au cours des décennies qui ont suivi, Monsanto a été accusé de dissimuler ou d’omettre de déclarer la contamination à la dioxine dans une large gamme de ses produits.

Produits Monsanto :

# 7 – L’Agent Orange

Au début des années 1960, Monsanto a été l’un des deux principaux fabricants de l’Agent Orange, un herbicide / défoliant largement utilisé pendant la guerre du Vietnam. Excepté que la formule de Monsanto avait des niveaux de dioxine bien supérieurs à l’Agent Orange produit par Dow Chemicals, l’autre fabricant.

Monsanto

(Photo , Anh Nhan et Trang, avec leur père, à leur arrivée à l’orphelinat de Hoi An, ci-dessous ce sont les mêmes frères peu de temps avant la mort de Trang. Source: Newsletter de la Fondation Kianh, décembre 2011 [22])

À la suite de l’utilisation de l’Agent Orange, le Vietnam estime que plus de 400 000 personnes ont été tuées ou mutilées, 500 000 enfants sont nés avec des malformations congénitales, et jusqu’à 1 million de personnes ont souffert de problèmes de santé, sans parler du profond impact qu’il a eu sur la santé de plus de 3 millions de soldats américains et leurs progénitures.

Les notes internes de Monsanto montrent que Monsanto connaissait les problèmes de contamination à la dioxine de l’Agent Orange quand il l’a vendu au gouvernement américain pour une utilisation au Vietnam. En dépit de l’impact sanitaire généralisé, Monsanto et Dow ont tout de même reçu la protection financière du gouvernement américain contre les anciens combattants qui cherchent une compensation pour leur exposition à l’Agent Orange.

Monsanto

En 2012, 50 longues années après le déploiement de l’Agent Orange, la tentative de nettoyage a enfin commencé [23].Pourtant, l’héritage de l’Agent Orange, et les générations successives de difformités du corps [24], resteront dans les orphelinats [25] dans tout le Vietnam pour les prochaines décennies.

Monsanto

(Vous pensez que ça ne peut pas se produire ici? Deux cultures ont été récemment génétiquement modifiées [26] pour résister à un herbicide à base de l’un des principaux composants de l’Agent Orange, le 2,4-D [27], pour combattre les « super mauvaises herbes » qui ont évolué à cause de l’utilisation excessive du Roundup.)

Monsanto

8 – L’engrais à base de pétrole

En 1955, Monsanto a commencé à fabriquer des engrais à base de pétrole après l’achat d’une grande raffinerie de pétrole. Les engrais à base de pétrole peuvent tuer les micro-organismes bénéfiques au sol [28], en stérilisant le sol et en créant une dépendance, comme une drogue, pour les substituts synthétiques. Ce n’est pas la meilleure dépendance à avoir, étant donné la hausse des coûts et la diminution de l’offre pétrolière …

Monsanto

# 9 – Le RoundUp

Au début des années 1970, Monsanto a fondé sa division agricole des produits chimiques en mettant l’accent sur les herbicides, et un herbicide en particulier : le RoundUp (glyphosate). Grâce à sa capacité à éradiquer les mauvaises herbes du jour au lendemain, le Roundup a été rapidement adopté par les agriculteurs. Son utilisation a augmenté encore plus lorsque Monsanto a introduit le «Roundup Ready» (résistant au glyphosate) pour les cultures, permettant aux agriculteurs de saturer tout le champ en désherbant sans tuer les cultures.

Bien que le glyphosate ait été approuvé par les organismes de réglementation du monde entier et qu’il soit largement utilisé, les préoccupations concernant ses effets sur les humains et l’environnement persistent. On a retrouvé du RoundUp dans des échantillons d’eaux souterraines [29], ainsi que dans le sol [30], et même dans les cours d’eau et de l’air [31] à travers le Midwest américain, et de plus en plus dans les aliments. Il a été lié à la mort des papillons [32] et à la prolifération des super mauvaises herbes [33]. Des études chez le rat ont montré les impacts sur la santé constamment négatifs comme des tumeurs, une altération de la fonction des organes, de l’infertilité, des cancers et des décès prématurés. Cliquez ici  pour trouver d’innombrables références sur l’étude qui appuie ces déclarations.

# 10 – L’aspartame

Une découverte accidentelle au cours de recherches sur les hormones gastro-intestinales a donné lieu à un produit chimique unique sucré: l’aspartame. Au cours des essais cliniques menés sur 7 bébés singes dans le cadre de l’application de l’aspartame pour l’approbation par la FDA, 1 singe est mort et 5 autres singes ont eu des crises épileptiques. Pourtant, l’aspartame a quand même été approuvé par la FDA en 1974. En 1985, Monsanto a acquis la société responsable de la fabrication de l’aspartame (GD Searle) et a commencé à commercialiser le produit sous le nom de NutraSweet. Vingt ans plus tard, le ministère de la Santé et des Services sociaux a publié un rapport listant 94 problèmes de santé [35] provoqués par l’aspartame. (Regardez la  video ICI.)

Monsanto

Produits Monsanto : # 11 – L’hormone bovine de croissance (rBGH)

Cette hormone génétiquement modifiée a été développée par Monsanto pour être injectée dans les vaches laitières pour produire plus de lait. Les vaches soumises à la rBGH souffrent de douleurs atroces à cause des pis gonflés et de la mammite [36], et le pus de l’infection résultant pénètre dans la production de lait [38] nécessitant l’utilisation d’antibiotiques supplémentaires. Le lait contenant de la rBGH a été associé au cancer du sein [39], au cancer du côlon [40], et au cancer de la prostate [41] chez l’homme.

Monsanto

# 12 – Les cultures / OGM génétiquement modifiés

Au début des années 1990, Monsanto a commencé à modifier génétiquement le maïs, le coton, le soja et le canola avec de l’ADN provenant de virus et de bactéries pour obtenir l’une de ces deux caractéristiques: un pesticide généré en interne (le maïs ou le soja provoque une déchirure de l’estomac de l’insecte dès qu’il l’ingère), ou une résistance interne à l’herbicide Roundup de Monsanto (ce qui empêche les fermiers de répandre du RoundUp dans leurs champs pour tuer les super mauvaises herbes).

Malgré des décennies de promesses que les cultures génétiquement modifiées pourraient nourrir le monde entier avec plus de nutriments, une résistance à la sécheresse ou un meilleur rendement, la majorité des bénéfices de Monsanto [42] proviennent des graines qui sont conçues pour résister au RoundUp de Monsanto, et leurs revenus augmentent sans cesse comme les mauvaises herbes résistent de plus en plus au RoundUp. [43]

Cependant, ce qui donne le plus à réfléchir, c’est que le monde à achète une fois de plus en croyant les revendications «sûres» de Monsanto.

Tout comme avec les débuts des BPC, du DDT, de l’Agent Orange, Monsanto a trompé avec succès les organismes de réglementation en leur faisant croire que le Roundup, et les cultures génétiquement modifiées qui aident à vendre RoundUp, sont «sûrs».

Cependant, Monsanto a appris une chose ou deux au cours des 100 ans sur la défense de ses sales produits: aujourd’hui, quand une nouvelle étude prouve les impacts négatifs sur la santé ou l’impact négatif des OGM sur l’environnement, Monsanto attaque l’étude et ses scientifiques en inondant les médias avec des demandes reconventionnelles d’organismes «indépendants», des scientifiques, des associations industrielles, des blogs, des médias sociaux parrainés, et des articles d’entreprises de relations publiques « privées » toutes créées, financé et dirigées par Monsanto.

Duper la FDA [44] a exigé une approche légèrement différente: cliquez sur le graphique ci-dessous établi par Millions Against Monsanto [45] pour voir combien d’anciens vice-présidents et de conseillers juridiques de Monsanto occupent actuellement des postes à la FDA. Et n’oubliez pas Clarence Thomas, ancien avocat de Monsanto, qui est maintenant juge à la Cour suprême, statuant en faveur de Monsanto dans chaque affaire portée devant lui.

Monsanto

Le Treize à la douzaine: # 13 – Les semences Terminator

À la fin des années 1990, Monsanto a développé la technologie pour produire des graines stériles incapables de germer. Ces “semences Terminator”[46] » obligeraient les agriculteurs à acheter de nouvelles semences à Monsanto, année après année, plutôt que de conserver et de réutiliser les semences provenant de leurs récoltes comme ils le font depuis des siècles. Heureusement, cette technologie n’est jamais venue sur le marché. Au lieu de cela, Monsanto a choisi de demander aux agriculteurs de signer un contrat pour ne pas conserver ou vendre les semences d’une année à l’autre, ce qui les oblige à acheter de nouvelles semences et préempte la nécessité d’un «gène Terminator». Heureusement pour nous …

Monsanto

Quel est le résultat de notre héritage Monsanto? Entre 75% et 80% des produits transformés [47] que vous consommez chaque jour contiennent des OGM, et des résidus de l’herbicide Roundup de Monsanto. Mais cela ne concerne pas seulement les produits transformés. Parmi les fruits et les légumes frais on retrouve le maïs sucré génétiquement modifié [48] qui est déjà en vente chez votre épicier local, avec des pommes et de nombreux autres produits soit disant «naturels» font actuellement l’objet de tests dans les champs.

Pourquoi autorise-t-on Monsanto à manipuler nos produits avec de tels antécédents?Pourquoi l’autorise-t-on à provoquer un tel effet néfaste sur notre environnement et notre santé?

Selon Organic Consumers Association [49]: «Il y a une corrélation directe entre notre approvisionnement en produits génétiquement modifiés et les 2 milliards de dollars que les États-Unis dépensent chaque année pour les soins médicaux, à savoir une épidémie de maladies chroniques liées à l’alimentation.

A la place des fruits, légumes, graines et animaux nourris à l’herbe bons pour la santé, les élevages industriels américains et les transformateurs alimentaires produisent une surabondance de malbouffe génétiquement modifiée qui provoque des maladies cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux, le diabète et le cancer, qui sont soutenuespar les subventions agricoles  [50], tandis que les agriculteurs biologiques ne reçoivent pas de telles subventions.

L’histoire de Monsanto reflète un ensemble systématique de produits chimiques toxiques, de poursuites judiciaires et de science manipulée. Est-ce que nous voulons que ce soit ce genre de société qui contrôle l’approvisionnement alimentaire de notre monde?

PS: Monsanto n’est pas seul. D’autres entreprises du « Big Six » comprennent Pioneer Hi-Bred International (filiale de DuPont), Syngenta AG, Dow Agrosciences(une filiale de Dow Chemical, BASF (qui est essentiellement une entreprise de produits chimiques en pleine expansion dans sa division de biotechnologie), et Bayer Cropscience (une filiale de Bayer). Le site Biofortified.org tient une liste complète des entreprises qui font de la manipulation génétique.

SOURCES:

(1) http://gmo-awareness.com/2011/05/12/monsanto-dirty-dozen/
(2)http://www.theglobeandmail.com/life/health-and-fitness/health/reality-check-the-raw-truth-about-saccharin/article18871937/
(3) http://www.epa.gov/wastes/hazard/tsd/pcbs/about.htm
(4) http://greenliving.lovetoknow.com/How_Styrofoam_is_Bad_for_the_Environment
(5) http://www.britannica.com/EBchecked/topic/362098/Manhattan-Project
(6) http://www.epa.gov/pbt/pubs/ddt.htm
(7) http://www.ejnet.org/dioxin/
(8) http://www.publichealth.va.gov/exposures/agentorange/
(9) http://www.scientificamerican.com/article/how-fertilizers-harm-earth/
(10)http://www.collective-evolution.com/2014/03/04/roundup-herbicide-found-in-75-percent-of-air-rainfall-test-samples/
(11) http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2014/04/16/aspartame-diet-soda.aspx
(12) http://www.naturalnews.com/035141_aspartame_worst_sources_products.html#
(13) http://www.ejnet.org/bgh/nogood.html

 

À propos de Sandra Véringa auteure et traductrice :

J’ai rejoint l’équipe ESM en 2014. Il y a beaucoup de choses qui se passent sur la planète qui vont à l’encontre de mes valeurs, j’ai voulu faire de mon mieux pour jouer un rôle dans la création de changements. Depuis que je travaille pour ESM, il y a eu de grands changements dans ma vie et j’espère pouvoir sensibiliser et faire changer la mentalité de notre société.

Alors restez à l’écoute :) espritsciencemetaphysique@gmail.com
Source :
gmo-awareness.com

Après Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument voir aussi

34 réflexions au sujet de « Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument »

  1. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument Thomas Guiot

    Je n’ai lu que le premier produit listé, la saccharine et ai fait rapidement quelques recherches qui discréditent tout à fait ce qui est raconté ici.
    En particulier la traduction d’un passage du document officiel expliquant le retrait de la saccharine comme substance cancérigène est d’une malhonnêteté flagrante. Elle dit exactement l’inverse de ce que dit le document. Voici un copier-coller de la phrase en question: « Although it is impossible to absolutely conclude that it poses no threat to human health, sodium saccharin is NOT reasonably anticipated to be a human carcinogen under conditions of general usage as an artificial sweetener. » (c’est moi qui souligne)
    Ce qui se traduit par « Bien qu’il soit impossible de conclure de façon absolue qu’elle ne pose aucun danger pour la santé humaine, la saccharine sodique N’EST PAS considérée comme pouvant être cancérigène pour l’homme, dans les conditions générales d’utilisation comme édulcorant artificiel. »

    Très malhonnête. J’invite les lecteurs à un minimum d’esprit critique.

    Répondre
    1. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument Titi

      Ho mon dieu ! Comment peut tu dire cela ! Est que tu es entrain de défendre Monsato ? S’il te plait, vas lire des livres et arrête les pages internet frauduleuse de Monsato. Ils ont discrédité des scientifiques et réduit en esclavage une bonne partie des agriculteurs aux Amériques (Voir Argentine et la diminution d’agriculteur aux Etat unis également).

      Thomas guidot, je doute même de ton existence car ils ont déjà créer des personne de toute pièce s juste avec une adresse mail et publier de faux articles scientifiques prônant l’utilisation de leur produit qui nous détruit de l’intérieur. Tu n’aurait pas du t’arrêter à la saccharine, continue jusqu’au PCB(numéro 2) et ensuite fait des recherches dessus et comprend comment ils nous tuent.

      Bref, je vais pas continuer car je casserai mon clavier avant d’avoir finit mon message, retourne te renseigner vraiment avant de dire des chose complètement folle, merci. Oui je fait des fautes d’orthographes.

      Répondre
      1. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument brigitte

        tu as tout FAIT raison … 🙂

        Répondre
        1. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument brigitte

          tout a fait je veut dire lol 🙂

          Répondre
          1. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument William

            Tout à fait d’accord avec Titi

      2. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument Thomas Guiot

        Titi, je ne comprends pas votre commentaire. Je n’ai pas parlé de Monsanto, j’ai parlé de la saccharine et en particulier d’une erreur flagrante de l’article à propos d’une traduction d’une phrase d’un rapport qui dit exactement l’inverse de ce que voudrait faire passer l’article.
        Je veux bien continuer la liste des produits, mais je trouve intéressant d’aller creuser un peu plus loin chacun des sujets. En l’occurrence, sur la saccharine, dites-moi où se situe la faute dans mon raisonnement car je ne la vois pas.

        (Et j’ignore volontiers votre accusation de prendre une fausse identité, en mettant ça sur le compte d’une maladresse passagère)

        Répondre
        1. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument Olivia

          Vous avez peut-être fait des recherches sur la saccharine et êtes très certainement tombé sur des documents officiels qui contredisaient totalement l’article, mais êtes vous allé plus loin ?

          Je vous invite à lire l’histoire complète de Monsanto et vous verrez à quel point ces « documents officiels » n’ont aucune valeur, lorsqu’on sait que c’est Monsanto eux-même qui ont écrit ces articles, tout en corrompant la FDA.

          Ce tour de passe-passe dure depuis plus d’une centaine d’années, en détruisant la planète et ceux qui y vivent …

          Répondre
          1. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument Thomas Guiot

            Je ne comprends pas cette obsession autour de Monsanto. Perso, Monsanto m’indiffère. J’ai juste voulu vérifier le premier truc de cet article, et je me suis rendu compte que la traduction est exactement l’inverse de ce que dit la source citée!
            C’est tellement gros que c’est difficile de croire qu’il s’agit là d’autre chose que de la malhonnêteté. Et donc, je pense qu’il faut prendre ce genre d’articles avec de grosses pincettes. Et surtout aller vérifier avec des sources indépendantes.

        2. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument Manon

          Je suis tout a fait d’accord avec thomas, il ne dit pas que mosanto est bien ni ne le défend, il ne fait que dire que cet article sur certain points est juste mal informé, mal documenté, et qu’il faut utiliser son esprit critique pour aller SOI MEME vérifier les sources…

          Titi nottament tu va un peu loin avec le complotisme : »Thomas guidot, je doute même de ton existence car ils ont déjà créer des personne de toute pièces etc »

          Pour moi il est essentiel de vérifier la sources de chaque affirmations :
          Ici, il est expliqué comment s’y prendre.
          >> https://www.youtube.com/watch?v=2XPtzAQxMPw

          Répondre
    2. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument Wu

      J’ajouterai à cela le passage de l’article qui dit : « Entre 75% et 80% des produits transformés [47] que vous consommez chaque jour contiennent des OGM, et des résidus de l’herbicide Roundup de Monsanto. Mais cela ne concerne pas seulement les produits transformés. – See more at: http://www.espritsciencemetaphysiques.com/12-pires-produits-monsanto.html#sthash.h1c5N7DR.vaGPzovi.dpuf »

      Encore une fois, et c’est souvent le cas dans les articles de ce site qui pour ma part manque totalement de processus scientifique, le propos est déformé. Dans le lien source qui est utilisé, il est précisé que ces données concernent les états-unis, et non la France comme pourrait nous laisser croire l’article en disant :  » (…) que vous consommez. »
      D’autre part, le paragraphe (et je ne m’appuie que sur cet exemple) cite « prnewswire », un site de presse internationale, qui eux-même cite « The whole foods market » qui ne se contentent que de rapporter des ouïe dire, puisqu’ils ne citent aucune étude dans leur propos : http://www.wholefoodsmarket.com/gmo-quick-facts-what-why-where
      Pourquoi le font-ils ? Car ils vendent des produits garantis sans OGM : oui le business va dans les deux sens comme on peut le voir. Cela gage du sérieux du site prnewswire d’ailleurs.

      Alors je ne ferai pas l’affront de défendre Monsanto, mais avec la panoplie d’études que le monde dispose contre ces abrutis, pourquoi cet article ne fait-il qu’un travail médiocre, qui au fond est démontable en à peine 10 minutes ? Où est le travail scientifique ?
      Le problème de nombre de ces sites est qu’ils ne vont pas au fond des choses. Et je pense que Thomas cherchait bien à montrer le manque de sérieux de ce site, parmi tant d’autres. Ce genre d’article dessert la science et l’écologie. Les internautes doivent se montrer plus intransigeants avec l’information et ne pas recourir systématiquement au « je le savais !! ».

      Répondre
    3. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument John

      La traduction est bonne
      Votre remarque est erronée…..
      Je suis bilingue au fait.

      Répondre
    4. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument Claude

      AAAh ! un « document officiel » … . c’est quoi ce « document officiel »au fait?

      Moi je vous invite à exercer un minimum votre esprit critique sur ces « documents officiels » émis ou biaisés par les âmes damnées à la botte de Monsanto et que je vomis.

      J’ose espérer que vous n’êtes pas l’une d’entre elles.
      Claude

      Répondre
  2. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument Figuier

    « Bien qu’il soit impossible de conclure de façon absolue qu’elle ne pose aucun danger pour la santé humaine, la saccharine sodique N’EST PAS considérée comme pouvant être cancérigène pour l’homme, dans les conditions générales d’utilisation comme édulcorant artificiel. »

    Lol, nous sommes rassurés. Même l’agent orange est un médicament qui guérit les malformations….

    Répondre
    1. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument Thomas Guiot

      Quel rapport entre la saccharine sodique et l’agent orange?

      Répondre
  3. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument Claude

    # 4 – La bombe atomique et les armes nucléaires ??? c’est dangereux ??

    Répondre
  4. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument danielle cimon

    je suis convaincue que ce qui se dit sur monsanto est reelle et les succedanne de sucre sont dangereux.C’est sur que ceux qui vendent ce produit ou le fabrique vont dirent que c,est bon.

    Répondre
  5. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument danielle cimon

    je suis convaincue que ce qui se dit sur monsanto est reelle et les succedanne de sucre sont dangereux.C’est sur que ceux qui vendent ce produit ou le fabrique vont dirent que c,est bon.

    Répondre
  6. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument danielle cimon

    je suis convaincue que ce qui se dit sur monsanto est reelle et les succedanne de sucre sont dangereux.C’est sur que ceux qui vendent ce produit ou le fabrique vont dirent que c,est bon.

    Répondre
  7. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument Coupiac

    A la fin de la guerre de 40, des organismes d’état ont été créés pour contrôler les produits chimiques mis en vente.
    Au début, des scientifiques faisaient des rapports alarmants. Peu à peu ces organismes ont été noyautés par des gens qui, issus de l’industrie chimique, ont favorisé la mise sur le marché de ces produits. La FDA américaine ensuite a été suivie par nos organismes. Le gros problème a été la pénétration des entreprises dans les universités( un des combats de 1968); ainsi les laboratoires n’avaient plus de crédits pour le contrôle. Quelques personnes en Angleterre et en France se sont élevées contre la mise sur le marché des OGM aprés des analyses scientifiques; elles se sont vues retirer leurs crédits et mises au ban de la société; Mr Pushtaï ( ds le film de Marie Monique Robin) et Christian Vélot en tant que lanceurs d’alerte (qu’il fallait protéger a-t-on dit).

    Répondre
  8. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument Alexandra

    Merci, merci et encore merci de nous partager tout ça. Chaque fois que j’en parle à mon entourage, tout le monde me pense folle. Il faut dire que je n’ai pas l’impression d’être née dans la bonne génération… Tous sur leurs cellulaires devant leur page facebook pour  »liker » la dernière photo de Kim Kardashian au lieu de se cultiver et de s’informer sur les réels sujets qu’il faut débattre dans ce monde.

    Merci, je me sens moins seule.

    Répondre
    1. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument Emmanuel Tracol

      J’émet un petit bémol à votre commentaire. Oui vous avez raison, malheureusement la plupart des jeunes se perdent sur Facebook et ne se documente pas, il prenne au mot tout ce qu’ils voient sur la page Facebook.
      Cependant, bien que Facebook et les réseaux sociaux en générale ont leurs défauts, nous sommes espionnés et j’en passe… Il y a quand même des groupes formidables, je pense notamment à un groupe sur lequel je suis inscrit: « Permaculture, solution définitive aux pesticides et à la faim ». Ce groupe recherche comme son nom l’indique des solutions durable pour le sol sur le long terme, et sont entièrement contre mosento et les multinationales qui soutiennent cet empoisonnement mondial. Dans ce groupe, il y a des gens plus ou moins cultivés, certains le sont, et même très calés, d’autres apprennent, c’est un mélange d’information, et il faut se faire son opinion, trier. Facebook n’est pas tout mauvais, tout dépend comme on s’en sert. Il peut même servir à l’espoir de voir des gens un beau jour se rebellant contre ce système dangereux et injuste contrairement à aujourd’hui où tout le monde dort ou bien suit comme des moutons.
      Un autre groupe, celui du micro-parti politique de l’UPR, qui est contre ce système, en dehors du clivage droite-gauche-centre ou extrêmes, et qui fait de plus en plus d’émules. Il est contre l’UE, l’euro, le TAFTA (qui va nous amener toute la merde américaine), l’OTAN, tout ceci mené par les USA, les multinationales, et les banques. Le gouvernement pour qui nous votons ne fait que suivre les directives de ces derniers, pour qui nous n’avons pas voté! Nous sommes donc en dictature, l’UE est une dictature!

      Répondre
      1. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument Sophie

        Grâce à Facebook, ce genre d’article est aussi vu par des milliers de personnes qui n’y auraient probablement jamais eu accès autrement.
        Il me semble que la propagande pour les multinationales et les groupes puissants dans le genre de Monsanto se répand plutôt par les médias traditionnels. Sur Facebook, pour ma part, je vois surtout circuler des messages de mise en garde et d’appel au boycott de leurs produits.
        En plus des groupes militants dont parle Emmanuel, je connais pas mal de gens complètement indifférents à ces causes auparavant – sans doute parce que pas du tout informés- qui, à force de voir de plus en plus d’articles sur le sujet circuler sur leur mur, commencent enfin à en parler.

        Répondre
    2. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument Emmanuel Tracol

      J’émet un petit bémol à votre commentaire. Oui vous avez raison, malheureusement la plupart des jeunes se perdent sur Facebook et ne se documente pas, il prenne au mot tout ce qu’ils voient sur la page Facebook.
      Cependant, bien que Facebook et les réseaux sociaux en générale ont leurs défauts, nous sommes espionnés et j’en passe… Il y a quand même des groupes formidables, je pense notamment à un groupe sur lequel je suis inscrit: « Permaculture, solution définitive aux pesticides et à la faim ». Ce groupe recherche comme son nom l’indique des solutions durable pour le sol sur le long terme, et sont entièrement contre mosento et les multinationales qui soutiennent cet empoisonnement mondial. Dans ce groupe, il y a des gens plus ou moins cultivés, certains le sont, et même très calés, d’autres apprennent, c’est un mélange d’information, et il faut se faire son opinion, trier. Facebook n’est pas tout mauvais, tout dépend comme on s’en sert. Il peut même servir à l’espoir de voir des gens un beau jour se rebellant contre ce système dangereux et injuste contrairement à aujourd’hui où tout le monde dort ou bien suit comme des moutons.
      Un autre groupe, celui du micro-parti politique de l’UPR, qui est contre ce système, en dehors du clivage droite-gauche-centre ou extrêmes, et qui fait de plus en plus d’émules. Il est contre l’UE, l’euro, le TAFTA (qui va nous amener toute la merde américaine), l’OTAN, tout ceci mené par les USA, les multinationales et les banques. Le gouvernement pour qui nous votons ne fait que suivre les directives de ces derniers, pour qui nous n’avons pas voté! Nous sommes donc en dictature, l’UE est une dictature!

      Répondre
  9. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument John

    @Alexandra

    Je suis d’accord avec vous à 1000% ! Nous faisons probablement partie de la même génération et je ne comprends pas cet engouement pour Facebook et tous ces gadgets électroniques. Beaucoup de gens semblent malheureusement être obnubilés par tout cela. Très triste !

    Répondre
    1. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument Valérie

      L’ordinateur, la télé, etc. en font partie aussi…

      Répondre
  10. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument brigitte

    EXCELLENT REPORTAGE MERÇI ! 🙂

    Répondre
  11. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument Ornicar

    Quel ramassis d’idioties et d’inepties voisinant avec de vraies informations ! Je suis atterré par les réactions à propos des remarques de Thomas Guiot. Le simple fait de contredire, preuve à l’appui, une affirmation erronée fait-il de lui (de moi, de milliers d’autres) un abruti à la solde de je ne sais qui ?
    Il y a suffisamment de vrais problèmes à traiter sans en inventer !

    Répondre
    1. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument THOMSSS

      Il y’a effectivement un probléme de traduction, étant sur un site de science et de metaphysique, la moindre des choses c’est d’être juste non?

      On peut aussi vous reprocher un manque certain d’ouverture d’esprit pour ne pas admettre une simple erreur de traduction.

      Mais, continuez comme ça, vous êtes sur la bonne voie.

      Répondre
  12. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument Virginie

    Il existent toujours des personnes plus entêtées que d’autres, malheureusement si elle décident crever ce n’est pas le choix de tout le monde!! Excellent et courageux article!!
    * On s’en fiche des fautes d’orthographie et des erreurs de mauvaise traduction, le principal et essentiel sujet a passé très bien!! Merci de vous préoccuper de la santé du monde entier, quand d’autres font le contraire!!

    Répondre
  13. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument artis

    Vous n’avez pas a vous justifier et perdre de l’energie quant au pro-mosento … Eux seul tende, peut-etre par leurs croyance, ou je ne sais qui , a nous faire perdre toute energie, et ainsi la vie, notre vie …. Meme si je pense que certaine de nos vies sont foutu, elles ne le sont pas perdu ,pour tous le monde ainsi que nous meme, en t’autre lors d’une autre incarnation ….

    Répondre
  14. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument Plopingrobb

    Vous devriez aller voir comment cela se passe dans nos campagnes. Il y a un champs de maïs a coté de chez moi que je surveille depuis le début de l’année. J’ai pu voir le tracteur passer des produits avant les semailles puis j’ai vu les maïs pousser en constatant qu’il n’y avait pas une herbe qui a poussé entre les rangs de maïs??? Pour ma part je fait un potager dans mon jardin situé à quelques centaines de m de ce champ de maïs et je dois nettoyer les mauvaises herbes régulièrement. Je me pose quand même des questions du type: comment le maïs arrive t il a pousser alors que rien d’autre ne pousse sur cette terre?

    Répondre
  15. Produits Monsanto: les 12 pires produits à éviter absolument Malicia

    Quid de l’obésité ?
    La saccharine semblerait augmenter le risque d’obésité dans un deuxième temps… Je cite:
    (…)Les autres sucres artificiels sont le cyclamate, l’acésulfame K et la saccharine, le plus ancien faux sucre découvert à la fin du XIXème siècle.
    Aujourd’hui, en raison de leur apport calorique quasiment nul, ces édulcorants artificiels sont largement utilisés par l’industrie alimentaire.
    Comme le rappelle Robert Rémy, ces sucres «ont un pouvoir sucrant beaucoup plus élevé – 200 à 400 x – que le sucre de betterave ou de canne. »
    C’est ce pouvoir sucrant sans apport calorique qui a fait exploser la consommation d’édulcorants artificiels. Mais cela n’empêche pas les pays industrialisés d’être confrontés à une véritable épidémie d’obésité et de diabète de type 2. Et cela ne risque pas de s’arrêter. L’Organisation Mondiale de la Santé estime qu’il y aura 2,3 milliards d’adultes en surpoids en 2015. Ils sont déjà 1,6 milliards aujourd’hui.
    Le prof Alain Golay nous fait une petite démonstration simple, mais éloquente : « Ici, j’ai 36 morceaux de sucre, c’est la quantité de sucre que l’on trouve dans un litre de coca, ou de boisson. On banalise totalement la quantité de sucre qu’il y a dans un litre de coca, par exemple. Avec quelques petites pastilles de ce type-là [l’édulcorant], on croit qu’on prend 0 calorie, c’est vrai en théorie. Parce que le cerveau continue à aller chercher du sucre. Donc je prends ça et j’ai quand même besoin de ça. Mon cerveau me dit là tu m’as trompé. L’édulcorant dans un premier temps va diminuer votre consommation de sucre, mais en fait, il en appelle d’autres et en fait la fait augmenter. » (Tiré de l’émission sur la TSR ¨A bon entendeur ¨du 22 mars 2011 sur le thème Le monde doux-amer des « faux sucres »)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *